Vous venez d'obtenir le trophée
Félicitations !
Votre Participation a bien été prise en compte
Vous recevrez bientôt un email contenant les détails. Sur votre relevé de compte bancaire, vous verrez apparaître le libellé «OnParticipe» dans le détail des opérations de paiement par carte.

A propos de cette cagnotte

Par votre mérite, cette Tsedaka « coup de pouce », consiste en une collecte de dons en urgence. J’ai créé une cagnotte, afin que vous puissiez me donner plus facilement, par CB, via ce lien. À noter que j’en ai besoin de manière tout à fait exceptionnelle et immédiatement. Concernant le montant de votre participation. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il faut donner à la hauteur du besoin. Le montant doit être significatif, en rapport avec la situation. 162 € soutien de première nécessité: pour m’aider dans les frais occasionnés par le déménagement. 100 € participant symbolique. 200 € OU PLUS participant bienfaiteur: Tsedaka coup de pouce pour m’aider à me propulser dans mon nouveau métier. Premier niveau de Tsedaka. Explications. Il y a six ans de cela maintenant, j’ai réussi à accéder à un bail de location vide à Suresnes_ chose des plus ardues en région parisienne (j’habite seule). Or voilà que, il y’a un peu plus de six mois, je reçois de mon propriétaire UN ACTE D’HUISSIER de « congé pour vendre » l’appartement et donc l’ordre de quitter les lieux au 31 mai 2020, dans l’hypothèse où je n’aurais pas racheté cet appartement! Malheureusement, je n’avais pas d’argent de côté! Alors, bien sûr, j’ai immédiatement pensé à économiser «sur tout» pendant les six mois de préavis,... y compris sur l’alimentation! Sans oublier, que je me vois contrainte de quitter la région parisienne, avec toutes les difficultés qui s’en suivent, au vu des prix immobiliers qui ont flambé ces dernières années et qui sont, aujourd’hui, totalement décorrélés des salaires!! Et aussi, car pénurie d’offres, en région parisienne! Mais voilà que, après 3 mois d’épargne réalisée, le confinement dû à la crise du COVID-19 a mis à mal toutes mes chances d’économiser tous les fonds suffisants... qui se comptent en milliers d’euros. LE BAIL A EXPIRÉ AU 31 MAI 2020. Il s’agit donc d’un besoin urgent car je dois, malgré tout, éviter d’en arriver jusque l’expulsion, et d’une manière plus générale, de me mettre mon bailleur à dos... pour que mon bailleur actuel puisse me recommander à mon prochain bailleur!... Ce qui n’est pas chose impossible, car jusqu’à présent, j’ai toujours payé mon loyer à date fixe; les bailleurs sont contents de moi et sont prêts à dire du bien de moi, aux prochains bailleurs. En effet, la sélection devenant de plus en plus rude, les bailleurs demandent à avoir les coordonnées de l’ancien bailleur. Je précise aussi que j’ai retrouvé du travail en tant qu’agent immobilier dans ma ville de destination, mais qu’en tant qu’agent commercial, je suis payée sur les commissions uniquement et je n’ai aucun salaire: il est donc inenvisageable pour moi de demander un prêt. De plus, je vais m’inscrire en formation BTS PROFESSIONS IMMOBILIÈRES à distance, afin d’avoir la carte professionnelle d’agent immobilier au bout de deux ans. Cette formation me coûte 1300€ (somme restante à ma charge, suite aux aides fournies par la Région, pour les demandeurs d’emploi, qui couvrent une partie du coût de la formation). DE CE FAIT, J’AURAI ALORS _ BH_ LES MOYENS D’ÊTRE AUTONOME FINANCIÈREMENT. IL S’AGIT LÀ DU PLUS HAUT NIVEAU DE TSEDAKA: le premier sur les huit niveaux de Tsedaka. Comme vous le savez, j’ai reçu de mon propriétaire UN ACTE D’HUISSIER m’indiquant le « congé pour vente » de l’appartement et donc l’ordre de quitter les lieux. Mais comme il est écrit que « tout est pour le bien/ GAM ZU LE TOVA», j’ai compris que cet événement était une chance pour moi de démarrer une nouvelle vie qui mettrait fin à la pauvreté et la précarité de ma situation actuelle. Étant guide touristique, mes revenus étaient trop aléatoires et insuffisants, par rapport au coût des biens qui ont flambé ces dernières années... Cet appel aux dons a donc vocation à m’accompagner sur les premiers mois dans mon nouveau métier, AFIN DE NE PLUS AVOIR BESOIN D’AIDE FINANCIÈRE. Il s’agit là du plus haut niveau de Tsedaka. Aider financièrement une personne à acquérir un nouveau métier qui lui permette de sortir de la pauvreté et d’être financièrement autonome. JE PRÉCISE QUE JUSQU’À CE QUE JE PERÇOIVE MES PREMIERS REVENUS DES COMMISSIONS SUR LES BIENS VENDUS (il faut compter entre 6 et 12 mois, en moyenne), je n’ai aucun revenu mensuel, n’étant pas salariée. Je suis donc DANS UNE IMPASSE SANS VOTRE AIDE! MERCI DE M'APPORTER VOTRE SOUTIEN FINANCIER. SANS CETTE TSEDAKA, JE ME RETROUVERAIS À COURTS DE MOYENS POUR RÉUSSIR OU MÊME SURVIVRE! Je vous remercie de tout cœur. Que cette Tsedaka vous amène de bonnes nouvelles pour vous et votre famille! Mon numéro de téléphone: 0768008857 Je reste à votre disposition, au cas où vous auriez besoin de preuves. Je peux vous envoyer les photos des documents en mp. Votre participation restera anonyme, ni le nom ni le montant ne seront affichés; en revanche, merci de remplir le champ du nom en participant, afin que je sache que vous avez participé. Ici, vous pouvez apporter votre contribution à la cagnotte en cliquant sur "Je Participe" : • Les participations sont libres, • Le site est entièrement sécurisé. Merci à tous.

Afficher plus

Créée le 25-05-2020

Les dernières news

Congé pour vente de bail vide. le 11 juin 2020

0


1

Mon contrat de travail d’agent immobilier. le 09 juin 2020

0


1



Qui Participe ?

9 participants

Commentaires